A propos de Jeune Pousse - Psychomotricité

Qui suis-je ?

Je m’appelle Marie Rosar et je suis psychomotricienne depuis 2009… mais pas seulement ! J’ai tout d’abord entrepris des études d’éducatrice spécialisée à Mons, avant de poursuivre ma formation par une spécialisation en psychomotricité plutôt fonctionnelle à Namur puis, plus récemment, le post-graduat en psychomotricité relationnelle à Roux.

Lors de la formation de base en psychomotricité, un grand temps est pris afin de travailler d’abord sur notre propre dynamique psychomotrice avant même de parler d’action avec des bénéficiaires. Mais afin d’améliorer la qualité de mes prises en charge, je poursuis sans cesse ma formation continuée, pour actualiser mes connaissances, enrichir ma pratique corporelle et perfectionner mes compétences professionnelles, pour développer une pratique réflexive. Je peux citer notamment : divers colloques organisés par différentes asbl autour de la psychomotricité (UPBPF, SNUP, Aire Libre, etc.), la formation « De la naissance à la marche ; développement psychomoteur de l’enfant de 0 à 3 ans » d’Albert Coeman, la formation aux différents bilans psychomoteurs en lien avec les troubles de la coordination de JM Albaret, etc.

J’ai longtemps travaillé dans le milieu du handicap adulte avant de revenir vers l’accompagnement de jeunes de 0 à 12 ans, notamment par le biais du service pédopsychiatrique de jour « Les Haubains » au sein du CHR de Mons, mais également par le Patro, mouvement de jeunesse, en tant qu’animatrice, formatrice et coordinatrice.

Avec la psychomotricité et l’expérience de divers groupes et suivis individuels, j’ai la grande joie d’exercer un métier qui me passionne : celui d’accompagner chaque enfant, tout venant ou extraordinaire, au travers de son développement psychomoteur, afin qu’il s’épanouisse au mieux et à son rythme. Lorsqu’il y a des difficultés, j’accompagne également les parents, fais des liens avec les autres intervenants gravitant autour de l’enfant.

J’ai le souhait d’aider au maximum les enfants à grandir du mieux possible, qu’ils aillent bien (ou mieux !) dans leur tête, leur cœur et leur corps, et ce en pleine collaboration avec le réseau.

Je vous accueille dorénavant sur rendez-vous à Lens (Centre l’Odyssée – Rue Vallaville, 86), à Casteau (Vincent Dieu – kiné-santé-sport – Rue des Déportés, 26) et à Tournai (Espace Tangram – centre pluridisciplinaire – Rue du Rempart, 33A). Je me rends également régulièrement à l’ONE de Quiévrain pour y animer des séances parents-enfants.

Plus tard, j’espère pouvoir organiser des stages durant les congés scolaires, où recevoir vos enfants sur différents thèmes qui me touchent (la conscience et le respect de soi, des autres et du monde qui nous entoure), en accueillant plusieurs tranches d’âge différentes, à travers une palette d’ateliers : psychomotricité, bricolage, cuisine éthique et responsable, redécouverte de la nature, développement durable, zéro déchet, jeux de société, jeux coopératifs, etc.

Le projet global

Jeune Pousse, c’est un projet global qui rassemble deux personnes, chacune dans sa spécialité : d’un côté la culture de légumes bio, de l’autre des séances de psychomotricité. Mais à terme, l’idée, c’est de relier le tout dans un objectif clair et essentiel : œuvrer au mieux-être des personnes au quotidien, dans leur assiette, leur tête, leur cœur et leur corps, tout en préservant l’environnement. Affaire à suivre, donc !